Questions relatives aux ingrédients

Est-ce qu'il y a du parfum dans les produits Zao?

Nous utilisons effectivement un parfum dans les produits de la gamme ZAO.

Nous l’avons choisi naturel bien entendu, discret et hypoallergénique. Nous souhaitons limiter au maximum les risques de réaction allergique liée au parfum.

La quantité de parfum utilisée dans les produits est faible mais suffisante pour rendre l’application agréable. Dans le cas contraire, certains ingrédients de la formule, par exemple des huiles, pourraient conférer au produit une odeur un peu déplaisante.

Qu'est-ce que la poudre de bambou ?

La poudre de bambou se retrouve dans la liste des ingrédients sous le nom INCI : Bambusa arundinacea stem powder. Il s’agit d’une substance blanche extraite des jointures du bambou, principalement composée de silice organique, elle a été très utilisée dans la médecine orientale. La silice organique, qui est un constituant du tissu conjonctif, est présente dans l’ensemble du corps humain et régénère l’épiderme en participant à la synthèse de collagène et d’élastine. Au fil du temps, notre capital en silice s’amoindrit entraînant perte d’élasticité et déminéralisation de la peau. Il est donc nécessaire de réapprovisionner régulièrement l’épiderme. Pour cette raison la silice organique est présente dans la majeure partie des produits de la gamme ZAO.

Qu'est-ce que l'hydrolat bio de bambou ?

L’hydrolat bio de feuilles de bambou se retrouve dans la liste des ingrédients sous le nom INCI : Phyllostachys Nigra Extract*. Il s’agit d’un produit issu de la distillation de feuilles de bambou, il est principalement composé de silice organique, cet ingrédient a été très utilisé dans la médecine orientale. La silice organique qui est un constituant du tissu conjonctif est présente dans l’ensemble du corps humain et régénère l’épiderme en participant à la synthèse de collagène et d’élastine. Au fil du temps, notre capital en silice s’amoindrit entraînant perte d’élasticité et déminéralisation de la peau. Il est donc nécessaire de réapprovisionner régulièrement l’épiderme. Pour cette raison, la silice organique est présente dans la majeure partie des produits de la gamme ZAO.

Qu'est-ce que le macérât bio de bambou ?

Le macérât bio de bambou se retrouve dans la liste des ingrédients sous le nom INCI : Phyllostachis Bambusoides Rhizome Extract*. Tout comme la poudre de bambou ou l’Hydrolat de feuilles de bambou, cette matière est extrêmement riche en silice organique dont un apport externe est nécessaire afin de maintenir l’élasticité de nos tissus et de notre peau. Dans le cas de ce macérât, l’avantage par rapport à la poudre ou à l’hydrolat est sa capacité à pénétrer davantage la partie superficielle de l’épiderme.

Est-ce qu'il y a du chrome ?

Le chrome n’est pas un ingrédient en tant que tel ajouté dans les produits. Toutefois, il représente un composant du pigment appelé «  chromium oxide greens » dont le nom INCI est CI 77288. Ce pigment vert permet d’obtenir des nuances d’ombres à paupières dans les tons de vert qui seraient difficiles d’obtenir autrement. La palette de pigments naturels, disponibles pour les produits cosmétiques certifiés biologiques, reste en effet restreinte à ce jour.

Nous sommes cependant concernés par l’innocuité de ce pigment. Nous avons donc pris la décision de reformuler les ombres à paupières en contenant. Nous vous proposerons de nouvelles nuances prochainement.

Est-ce qu'il y a de l'argan dans un des produits ?

A ce jour, nous n’utilisons pas d’argan dans nos produits. Cependant, nous avons choisi d’autres ingrédients tout aussi bénéfiques pour la peau. Par exemple, vous pourrez retrouver dans nos produits des ingrédients riches en acides gras essentiels (beurre de karité bio, beurre de cacao bio, huile de coco bio, huile d’amande douce bio, huile de noix de macadamia bio…).

Est-ce qu'il y a de l'huile de palme ?

Le principal problème de l’huile de palme est sa culture en Indonésie principalement qui conduit à une destruction massive de la forêt primaire au profit des plantations de palmiers. En cosmétique, il y a beaucoup d’ingrédients complexes qui utilisent des dérivés de palme ou d’huile de palme. Pour l’huile de palme utilisée en tant que telle, en plus du nom INCI « Palm oil » très reconnaissable, il y a aussi “Eleasis Guineensis (palm) oil.” Parmi ces ingrédients il existe, bien que controversé, un certificat d’origine RSPO garantissant des d’ingrédients dérivés d’huile de palme sans destruction de forêt primaire (http://www.rspo.org/about). Après plusieurs études, voici mis en évidence les ingrédients qui peuvent être intéressés par l’huile de palme (cf.document PalmOilNames) et qui entrent dans nos formulations :

1- Cetearyl alcool : Même s’il peut être dérivé de l’huile de palme, le nôtre est dérivé de l’huile de coco.

2- Eleasis Guineensis (palme) d’huile : Dans nos formules est utilisé uniquement Eleasis Guineensis (palm) butter certifié bio par Ecocert. L’agriculture biologique interdit la destruction de la forêt primaire.

3- Glycérine : Notre glycérine est certifié biologique par Ecocert. L’agriculture biologique interdit la destruction de la forêt primaire.

4- Stéarate de glycérol : Même s’il peut être dérivé de l’huile de palme, le nôtre est dérivé de l’huile de coco.

5- L’acide isostéarique : Même s’il peut être dérivé de l’huile de palme, le nôtre est dérivé de l’huile de colza.

6- Palm oil : Il a été utilisé seulement dans nos crayons précédents produits en France par la société Alkos. Aujourd’hui les nouveaux crayons produits par Schwan n’en contiennent pas.

7- Sodium Stéaroyllactylate : C’est le seul ingrédient sur lequel nous ne sommes pas encore pleinement informés. Cet ingrédient est présent dans 2 produits : Le mascara 085 et le nouveau primer 260. Sans retours du producteur nous l’éliminerons.

8- Stéarate de zinc : Cet ingrédient, provient bien de l’huile de palme mais nous avons le certificat RSPO du producteur.

9. Sucrose palmate : Il a été utilisé dans les Masacaras volume 085 et 086. Cet ingrédient est issu d’huile de palme certifiée RSPO.

10. Propylène glycol : Le propylène glycol contenu dans nos Eyeliners est accepté par Ecocert COSMOS. C’est un propylène glycol d’origine végétale. Il est en effet issu de l’huile de palme, mais d’une huile de Palme certifiée RSPO.

Est-ce que la poudre d'argent est dangereuse ?

Tous les produits de la gamme ZAO, à l’exception des crayons, contiennent en effet de l’argent micronisé.

Dans nos formules, l’argent joue le rôle fondamental de conservateur pour nos produits et d’antiseptique pour la peau. A plus de 10.000 € le kilo, si nous avons fait le choix de l’argent, c’est justement pour ses qualités intrinsèques antibactériennes. Si assez peu de société (aucune dans le maquillage) utilise l’argent, c’est uniquement à cause de son coût.

Par ailleurs, l’argent est utilisé pour les pansements, le traitement des brûlures, la conservation des prothèses avant transplantation dans le corps humain… Il est considéré depuis plus de 2.000 ans comme un purificateur d’eau et un désinfectant. C’est la raison pour laquelle au moyen-âge, les nobles et gens aisés ont utilisé pour boire et manger des verres et couverts en argent. C’est un excellent tueur de bactéries par asphyxie.

En général, ce qui pose problème au niveau des métaux est la taille des particules : les nanoparticules (10-9 mètres = 0,000000001 ou 1 millionième de mm) posant de nombreuses questions. L’argent que nous utilisons est du microsilver (nom commercial) et la granulométrie est comprise entre 1 et 10 microns. Cette taille de particules est entre 1.000 à 10.000 fois plus grande que la taille des nanoparticules.

L’argent ne présente donc aucun risque de toxicité pour notre organisme à partir du moment où nous évitons les nanoparticules. 

Est-ce que la poudre d'argent conserve moins bien que les conservateurs chimiques ?

La poudre d’argent utilisée pour conserver les produits de la gamme ZAO est aussi efficace que les conservateurs utilisés dans les produits non biologiques.

Sachez que chaque produit cosmétique, biologique ou non, mis sur le marché en Europe doit avoir réussi un test qui vérifie l’efficacité des conservateurs. Ce test appelé « challenge test » consiste à introduire des bactéries dans des échantillons de produit et à vérifier qu’elles ne se reproduisent pas. Les produits de la gamme ZAO ont tous réussi ce test d’efficacité.

En outre, la poudre d’argent est si efficace qu’elle nous permet  de mettre une quantité inférieure à celle traditionnellement utilisée pour les conservateurs chimiques. Nous limitons donc également ici  les risques de réaction allergique.

Est-ce que les produits Zao sont sans gluten ?

Le gluten est une protéine contenue dans de nombreux aliments à base de blé, orge, seigle et parfois avoine. La consommation de produits alimentaires sans gluten connaît un engouement devenant une véritable tendance alimentaire. Au-delà de la mode du « gluten-free», le gluten fait l’objet d’une attention toute particulière de la part de personnes intolérantes, atteintes d’une maladie auto-immune dite cœliaque. Afin d’apporter une meilleure garantie aux intolérants, il existe un logo « épi barré » proposé par l’Afdiag. Ce label est régi par une norme européenne (AOECS), dont les exigences doivent faire l’objet de contrôle sur site et d’un plan d’analyse annuel. Ce label est appliqué sur les produits alimentaires et non cosmétiques à ce jour.
Dans le cadre des produits cosmétiques ZAO, il pourrait être pertinent de se demander si les rouges à lèvres contiennent du gluten. On retrouve le gluten uniquement dans la partie protéineuse et il est absent des huiles alimentaires utilisées. Par conséquent, l’ingrédient utilisé dans les produits ZAO, qui serait susceptible de contenir du gluten, est celui-ci : palmitoyl hydrolyzed wheat protein. Or nous avons le certificat du fournisseur nous garantissant l’absence de gluten dans cet ingrédient.

Nous pouvons donc conclure que les produits ZAO ne contiennent pas de gluten.

Est-ce que la maltodextrine, contenue dans certains produits Zao, est sans gluten ?

La maltodextrine n’est pas un ingrédient en tant que tel ajouté dans nos formules. Il s’agit d’un composant d’un ingrédient appelé : Cayoma Olive. Vous trouverez des informations sur le fabricant de cet ingrédient en cliquant sur le lien suivant : http://www.qenax.com/products/cayoma-r-olive.

Après vérification de toutes nos formules, nous pouvons vous assurer que la maltodextrine n’est contenue que dans les poudres avec une concentration dans le produit fini comprise entre 0,00005% and 0,012%.

La plupart du temps, elle est issue d’amidon et surtout d’amidon de riz. Le riz est une céréale naturelle sans gluten. Le fournisseur nous confirme que la maltodextrine est bien sans gluten.

Comment les ingrédients actifs anti-âges agissent-ils dans les produits de maquillage Zao ?

Nos produits de maquillage combinent au mieux efficacité maquillage (couleur, tenue, rendu, textures…) et respect de votre peau. Nous utilisons des ingrédients qui ont des propriétés spécifiques. Nous pouvons noter par exemple :

la poudre de bambou et son haut niveau de silice nécessaire au renouvellement des cellules de la peau,

la poudre d’argent micronisée qui agit comme un antiseptique et que ZAO a choisi comme conservateur naturel,

l’aloe vera, le beurre de karité ou de grenade, riches en acides gras essentiels pour se prémunir des radicaux libres.

Pourquoi du dioxyde de titane dans les produits ?

Le dioxyde de titane (TiO2) est un pigment blanc opacifiant utilisé dans les cosmétiques (dentifrice, crème pour le visage, lait pour le corps, maquillage…) depuis des dizaines d’années. Ce pigment est également utilisé dans d’autres produits de la vie courante : alimentation, peinture intérieure, peinture des carrosseries de voiture, etc…

Il existe aujourd’hui une polémique concernant le dioxyde de titane en nanoparticules (particule dont la taille est 10-9 mètres = 0,000000001m ou 1 millionième de mm). En ce qui concerne les produits de la gamme ZAO, la taille des particules de dioxyde de titane ne descend pas au-dessous des microparticules (10-6m = 0,000001 ou 1 millième de mm).

Les nanoparticules soulèvent des questions éthiques et de santé publique car elles peuvent être absorbées par les cellules du corps humain dont les dimensions sont du même ordre de grandeur (10-9 mètres). Ces cellules laisseraient donc entrer les nanoparticules. Celles-ci seraient alors stockées, et suivant leur nature, le corps ne saurait pas s’en débarrasser. On redoute alors les conséquences sur le long terme. C’est la raison pour laquelle, le nouveau standard européen Cosmos n’autorise pas les ingrédients sous forme de nanoparticules.

A noter que les microparticules utilisées dans les produits de la gamme ZAO ne passent pas au travers de nos cellules.

Pourquoi l'aluminium dans les produits ? En quelle quantité ?

Une polémique existe encore sur les sels d’aluminium utilisés dans les déodorants et anti-transpirants. Cette polémique met en cause les sels d’aluminium et leur capacité à augmenter les risques de cancer du sein étant donné le lieu d’application des produits et la quantité utilisée.

Plusieurs études ont été menées depuis et il semblerait qu’il n’y ait pas de relation de cause à effet clairement identifiée :

http://www.cancer-environnement.fr/348-Deodorants-et-cancer-du-sein.ce.aspx

En revanche, l’exposition à des produits anti-transpirants avec des concentrations de 20% en chlorhydrate d’aluminium ne garantit pas la sécurité sanitaire des consommateurs vis-à-vis de risques autres que cancérogènes (effets neurotoxiques notamment).

Les produits de la gamme ZAO ne contiennent pas d’aluminium en tant que tel.

Toutefois, vous pourrez parfois retrouver sur nos listes d’ingrédients le nom INCI suivant : alumina. Il ne s’agit ni d’un sel d’aluminium, ni d’un chlorhydrate d’aluminium. Il s’agit d’alumine (Al2O3) qui compose certains pigments et nacres. En effet, l’alumine est un oxyde d’aluminium qui peut être colorée par les oxydes métalliques, comme les oxydes de fer, qui sont à la base des pigments naturels utilisés dans le maquillage certifié bio. Elle est donc présente dans les produits en quantité assez faible. Par ailleurs, l’alumine se trouve à l’état naturel dans la bauxite. C’est cette même alumine colorée qui est à la base des pierres précieuses telles que le rubis, le saphir ou le topaze.

L’alumine ne présente ici pas de risque majeur pour la santé humaine et l’environnement. Dans ce cadre, elle est acceptée par les cahiers des charges de la cosmétique biologique (Ecocert, Cosmos).

Est-ce qu'il y a du squalane de requin dans les produits Zao ?

Historiquement, le squalène était issu de l’huile de foie de requin et il est vrai que certaines marques de cosmétiques l’utilisent encore de nos jours, en connaissance de cause ou même parfois à leur insu. Il existe aussi du squalène végétal, en concentration moindre que le squalène de l’huile de foie de requin, mais en quantité suffisante pour une utilisation en cosmétique. On le retrouve dans l’huile de graines d’amarante, huile de son de riz, huile de germe de blé et l’huile d’olive.

Vous devez savoir que les cosmétiques certifiés bio doivent se soumettre à de nombreuses règles, notamment concernant la sélection et la traçabilité des ingrédients. Les ingrédients issus des animaux morts sont strictement interdits.

Par conséquent, le squalène utilisé dans les produits ZAO est d’origine végétale et principalement issu de l’huile d’olive.
Certaines plantes et animaux produisent du squalène, y compris les humains. Les cellules de la peau humaine produisent ce lipide (composé majeur du sébum nasal). Il s’agit d’un hydratant naturel et certains pensent même qu’en tant que complément alimentaire il pourrait prévenir les cancers.

Dans les concentrations utilisées en cosmétique, les études toxicologiques ont montré que le squalène n’est pas un composé irritant ou sensibilisant pour la peau.

Pour autant que nous le sachions, cet ingrédient est respectueux de l’homme et l’environnement.

Est-ce qu'il y a des phtalates dans les vernis Zao ?

La formule des vernis ZAO ne contient pas de phtalates, en particulier ni de dibutylphthalate réputé pour être un perturbateur endocrinien et qui provoquerait une irritation possible des yeux (larmoiements, conjonctivite) et des voies respiratoires supérieures (rhino-pharyngites, bronchite possible); si ingéré ou inhalé: maux de tête, nausées, vomissements, diarrhée, hématurie, étourdissements, photophobie (sensibilité à la lumière) et néphrotoxicité.
Les vernis à ongles font partie des catégories de produits cosmétiques qu’il est encore à ce jour difficile de certifier biologique. Les ingrédients biologiques disponibles à ce jour ne permettent pas de formuler des vernis à ongles performants.
Par contre, la marque ZAO a choisi de vous proposer des vernis dénués de tout ingrédient nocif (dont les phtalates), et enrichi en silice (macérât de bambou) vous pouvez les utiliser sans modération !

SI vous regardez la liste des ingrédients, il y a un ingrédient dont le nom INCI pourrait vous faire penser à un phtalate : phthalic anhydride/trimellitic anhydride/glycols copolymer.
Les noms sont similaires mais il ne s’agit pas pour autant de la même chose.
Quelques souvenirs de cours de chimie pour mieux comprendre… : les phtalates connus comme nocifs à ce jour sont des composés chimiques dérivés de l’acide phtalique, contrairement à l’ingrédient utilisé dans la formule des vernis ZAO. Même si le nom chimique est proche, les molécules elles sont très différentes.
Comme les molécules sont différentes, elles n’ont pas les mêmes interactions avec la peau.
D’autre part, cet ingrédient présent dans les vernis ZAO est largement utilisé par divers secteurs et notamment le secteur pharmaceutique dans le cadre de l’enrobage des comprimés par exemple.

Les fonds de teint Zao contiennent-ils des filtres solaires ?

Les fonds de teint ne contiennent pas de filtres solaires chimiques car ils sont interdits par les cahiers des charges relatifs à la cosmétique naturelle et biologique : la plupart ayant un impact nocif pour l’homme et l’environnement. Seuls les écrans solaires minéraux sont autorisés dans les cosmétiques certifiés bio.

La marque ZAO a fait le choix de ne pas proposer de protection solaire pour ses produits et donc de ne pas inclure d’écran minéral car il existe à ce jour une polémique sur les nanomatériaux minéraux utilisés pour la protection solaire des cosmétiques (cf. question spécifique aux nanomatériaux dans la partie Certification du FAQ).

Les produits cosmétiques Zao sont-ils comédogènes ?

Les ingrédients comédogènes utilisés ne posent pas de problème particulier en ce qui concerne les produits destinés au maquillage des lèvres, des cils ou des ongles mais pour les autres usages la marque reste vigilante. ZAO souhaite limiter au maximum l’utilisation d’huiles et beurres comédogènes dans ses produits. Ainsi, vous retrouverez les ingrédients suivants potentiellement comédogènes mais utilisés en faible quantité afin pouvoir bénéficier des propriétés intéressantes de chacun :
Mineral silk : huile de germe de blé (0.5%) et beurre de cacao (1%)
Ombres à paupières crèmes : huile de germe de blé (0.5%)
Ombres à paupières nacrées : huile de soja (moins de 1%)
Mineral touch : huile de soja (moins de 1%)
Poudre compacte et blush : beurre de cacao (1%)
Les produits de la gamme conviennent à tout type de peau, y compris sensible et acnéique.

Les ingrédients contenus dans les vernis Zao sont-ils sans danger pour les utilisatrices ?

L’absence d’ingrédients potentiellement dangereux dans la formulation ZAO renforce la « tolérabilité » des vernis. Les ingrédients controversés suivants ne sont pas utilisés pour ZAO : acétone, formaldéhydes (libérateur de formol), toluène, camphre, dibutylphtalate, xylène, colophane.
Les vernis ZAO sont dénués de tout ingrédient nocif et sont enrichis en silice organique grâce au macérât de bambou. Ils peuvent donc être utilisés sans modération !

On peut rappeler que le rôle de la silice ou silicium dans la production des phanères (dont les ongles font partie) est reconnu. La Roche-Posay a même créé une ligne de VAO (ligne : « Silicium ») avec silice vendue en pharmacie justement pour cette propriété.